Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Pô : Les génies en colère

Depuis octobre 2011, Pô est invivable. Un phénomène incroyable tourmente tous les habitants de la ville en particulier les professeurs, les chefs d’établissements et les filles de la ville. La raison, les génies se seraient déchaînés contre les responsables coutumiers.

Cette année scolaire apparemment paisible s’est vite troublée à Pô. Les génies de la ville seraient mécontents du comportement des détenteurs de la tradition locale. Car ils auraient été dérangés par les multiples travaux d’urbanisation et de viabilisation de la ville.

 

La construction du pont à l’entrée de la ville, l’érection des anciens magasins du CRPA en lycée municipal ainsi que la construction du mur dudit établissement sont autant d’activités qui auraient suffisamment perturbé leur quiétude. A travers la voix d’une fille du lycée, ils auraient entrepris de s’attaquer aux lycéennes et collégiennes afin d’attirer l’attention des chefs de terre sur leur irritation en assommant toutes les petites filles de 6e, 5e, et 4e des lycées municipal et provincial, du collège Notre-Dame-de Fatima et de l’Education Sans Frontière.
Les crises que vivent celles-ci commencent par des convulsions, des délires, des cris qui aboutissent à un évanouissement. Une fois que les victimes sont transportées dès que c’est le cas au CMA de Pô, le personnel soignant agents diagnostiquent les patientes mais ne trouvent aucun signe de  pathologie. Le phénomène, depuis la rentrée, ne cesse d’inquiéter tout le monde. Selon les sages, les génies exigeraient  une réparation des dommages subis. Ils estiment qu’ils ont perdu plusieurs de leurs enfants et beaucoup de leur matériel, détérioré.

Pour ce faire, ils réclameraient un bœuf, un mouton et des accessoires de sacrifice. Et si la réaction des détenteurs des coutumes n’est pas prompte, ils passeront, dit-on, à la vitesse supérieure à savoir éliminer physiquement les habitants de la ville. Ayant vainement attendu  les réactions des coutumiers, les scolaires de Pô ont organisé le jeudi 10 décembre 2011 des marches pacifiques vers le haut-commissariat, la mairie, et le domicile du chef de Pô (le Pô-Pê) afin qu’ils trouvent une solution à ce mystérieux problème qui tourmente tout le monde.

Ces autorités ont pris l’engagement ferme de résoudre urgemment cette délicate et angoissante affaire une fois pour toutes. Séance tenante, le haut-commissaire du Nahouri a convoqué tous les bureaux APE des établissements le vendredi 09 décembre 201l. Faut-il comprendre que les génies ont leurs lois que nos lois ignorent ?
Le gouverneur du Centre-Sud s’est même rendu à Pô ces derniers temps pour toucher du doigt le problème. Nous y reviendrons.

Nitin Bruno Oulon

Dernière modification lemardi, 20 décembre 2011 11:44

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut