Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Affaire Guiro : Les avocats craignent pour leur sécurité Spécial

Comme nous l’annoncions dans notre édition du 8 février 2012, le cabinet d’avocats Ouattara Sory et Salembéré a été nuitamment cambriolé par des individus qui se sont particulièrement intéressés au dossier de l’ex-directeur général des Douanes, Ousmane Guiro. Hier en fin de matinée, nous avons rencontré à ce propos Me Paulin Salembéré qui a bien voulu nous relater les faits mais s’est refusé à tout commentaire sur son client. Tout comme il n’a pas accepté qu’on le photographie  pour une question de sécurité.

C’est dans la nuit du dimanche 7 février dernier que des individus se sont introduits par effraction dans le cabinet de la Société civile professionnelle d’avocats de Mes Ouattara Sory et Salembéré, situé sur l’avenue Yennenga à Ouagadougou. Le lendemain, lundi, jour férié, les avocats ont trouvé donc leurs portes entrebâillées avec des serrures  et des tiroirs cassés.

Grands furent encore leur surprise et leur désarroi de constater que ces visiteurs peu scrupuleux ont emporté deux ordinateurs portables, un disque dur, un téléphone cellulaire, le combiné du téléphone fixe, le contenu d’une enveloppe comportant des pièces du dossier Guiro.

“J’avais dans mon ordinateur, avec lequel je travaille depuis cinq ans, des dossiers de nos clients”, a indiqué Me Salembéré. Visiblement, les voleurs se sont surtout intéressés à l’affaire de l’ex-DG des douanes puisqu’ils ont filé avec “des pièces importantes”, qui étaient dans une enveloppe. Pourront-elles être reconstituées ? “Nous ne le savons pas pour l’instant”.

Mais qui peut être derrière un tel cambriolage ? Me Salembéré n’exclut aucune piste : “Nous soupçonnons tout le monde”. “Ce que je ne comprends pas, a-t-il poursuivi, pourquoi le dossier Guiro, alors que c’est lui qui est poursuivi ?”
Dans tous les cas, les investigations sont en cours après les constats de la police et on attend les résultats des fins limiers.
Ousmane Guiro a été informé de la situation. Mais ses avocats se sont refusés à tout commentaire sur certaines informations et rumeurs sur leur client qui aurait déposé une plainte parce que la comptabilité de son argent stocké dans les cantines a été faite en son absence. “Je ne peux pas me prononcer sur cette question. Mais je peux vous dire que Monsieur Guiro est à la MACO, se porte bien et est serein”.

Cependant les avocats, eux, ne semblent pas tranquilles : “Notre inquiétude à ce jour, c’est que la défense de Guiro est gênante et nous ne savons pas à quoi nous sommes exposés. Nous aviserons le procureur et les autorités pour qu’un minimum de sécurité soit assuré non seulement aux personnes ayant en charge le dossier mais aussi aux cabinets” .

 

Adama Ouédraogo Damiss

Dernière modification lejeudi, 09 février 2012 21:53

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut