Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Vol de véhicules : Franck Zoungrana et les Mercedès 190 Spécial

Pangyam Alfred Franck Zoungrana, informaticien de profession, était aussi un expert dans le vol de véhicules de type Mercedès 190. Il avait un faible pour cette marque d'automobile allemande. La raison, ses moteurs se vendent vite et bien. Le malfaiteur a été arrêté le 22 avril 2012 et présenté le 9 mai 2012 au cours d'une conférence de presse au SRPJ après une série de vols de Mercedès 190 à Ouagadougou.

 

Pangyam Alfred Franck Zoungrana, âgé de 38 ans et informaticien de profession, ne se doutait de rien lorsqu'il circulait le 22 avril dernier dans le quartier Tabtenga, au secteur 28, à bord d'une Mercedès de type 190, qu'il avait subtilisé la veille à proximité de l'église de Dapoya.

Ses dieux l'avaient abandonné ce jour-là, car il aura la malchance de croiser sur son chemin le propriétaire dudit véhicule. Ce dernier après l'avoir suivi pendant un bon moment, s'est résolu à crier pour ameuter les gens. L'indélicat est vite pris à partie et roué de coups. En patrouille dans la zone, la Brigade anticriminalité (BAC) intervient immédiatement et le conduit directement au Service régional de la police judiciaire.

Là-bas, il reconnaîtra les faits, et reconnaît par ailleurs être l'auteur d'une série de vols de 4 autres véhicules de même type, c'est-à-dire des Mercedès 190, perpétrés au Centre hospitalier universitaire Yalgado-Ouédraogo. Puis confesse être aussi l'auteur de trois vols de vélomoteurs de type Spark Z, Spark M1 et Spark RX.

Rappelons que dans une vie antérieure, Franck travaillait dans une maison de reproduction de clés. Il a sans doute mis à profit cette expertise pour commettre ses forfaits. Son mode opératoire était simple et les espaces publics étaient ses lieux de prédilection (hôpital, églises et mosquées). Il s'y rendait, muni de plusieurs fausses clés de Mercedès et de vélomoteurs.

En embuscade, il suivait les mouvements des propriétaires de véhicules, tout en répérant au préalable les véhicules dont les serrures des portières sont foirées, puis au moment opportun, il s'engouffrait dans le véhicule, pour disparaître dans la nature. Une fois le véhicule volé, Franck se présentait quelque temps après dans plusieurs garages de la place avec son butin, se fait passer pour un client et demandait au garagiste de vendre le moteur afin qu'il complète le montant pour s'acheter un autre plus performant. Une fois le moteur vendu, il récupérait le produit de la vente, et disparaissait en laissant la carrosserie entre les mains du garagiste.

Il choisissait les Mercedès parce que leurs serrures se foireraient très vite, et leurs moteurs se vendraient assez vite et bien, entre 150 000 et 200 000 FCFA.

Jusqu'au moment où nous quittions les lieux, une moto Spark X dérobée la veille de la fête de Pâques à l'église St-Camille attendait toujours son propriétaire qui ne s'était pas encore manifesté.

Les enquêtes ont permis de retrouver un véhicule de type Mercedès 190 en état de marche, trois moteurs dont un en pièces détachées, 3 carrosseries, 3 motos Spark restitués séance tenante aux propriétaires.

Jean Stéphane Ouédraogo

Stagiaire

Dernière modification lemercredi, 09 mai 2012 21:29

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut