Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Tuerie à Charlie Hebdo : Pain bénit pour l’Extrême droite

De plus en plus, la piste djihadiste se précise dans l’enquête sur la boucherie survenue mercredi au siège de « Charlie Hebdo » et dont le bilan s’établit à 12 morts : 10 journalistes et 2 policiers tués. En effet, on en sait davantage sur l’identité des auteurs présumés de cette barbarie qui révolte la conscience humaine : il s’agit de deux frères, Saïd et Cherif. Le second est connu des services de renseignements pour avoir déjà été condamné à 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis dans une affaire de recrutement de candidats au djihad en Irak. On craint donc que ces premiers éléments sur l’identité des suspects ne viennent raviver un sentiment islamophobe dans un pays où les actes antimusulmans sont déjà légion.

 

En 2013, par exemple, les services de police et de gendarmerie en ont enregistré 226. Et que dire des débats politiques sur l’immigration qui glissent insidieusement vers la haine des mahométants ou des prises de positions ouvertement islamophobes comme celles d’Eric Zemmour dans son livre «Le suicide français» ou de Michel Houellebecq dans son ouvrage « Soumission » ?

Bien sûr à ces intellectuels certains rétorquent qu’il ne faut pas faire d’amalgame entre l’extrémisme religieux et l’islam, d’autant plus que ces illuminés sont minoritaires et leurs idéaux pas partagés par le plus grand nombre d’adeptes de la religion venue d’Arabie Saoudite. Mais comment convaincre le petit peuple et une grande majorité de Français qui vivent dans l’angoisse avec la montée du fanatisme religieux et le développement de l’islam dans leur pays qu’Ahmed, Abdallah ou Akim, qui fréquentent régulièrement les mosquées et ne ratent jamais les prêches, ne sont pas dangereux pour leur sécurité ? Les tueries à Charlie Hebdo viennent renforcer ce sentiment d’insécurité dans la cohabitation avec l’islam. Naturellement, le risque de voir des attaques contre les musulmans et les Arabes en guise de représailles est grand. Du reste des actes ciblant des lieux de culte islamique et des personnes de confession musulmane ont été commis dans le pays le lendemain de l’attentat contre les journalistes de l’hebdomadaire satirique, et les jours à venir ces actes antimusulmans pourraient prendre de l’ampleur. D’ailleurs il n’est pas exclu que les terroristes qui ont perpétré les tueries du mercredi noir de la presse française, aient voulu cela pour exacerber la haine de l’Islam et se donner bonne conscience que la guerre contre les « mécréants » est une nécessité afin de pouvoir rallier à leur cause des apprentis-djihadistes qui hésitent toujours à se lancer dans la croisade contre l’Occident.

Aujourd’hui, c’est la France qui est frappée en plein cœur et cela fait le lit de l’Extrême droite qui défend des thèses anti-islam et s’oppose à l’immigration. Ce mouvement politique monte en puissance même dans les pays qui ont une tradition d’ouverture et de tolérance qui frise parfois le laxisme du fait des menaces terroristes des islamistes.

Face au péril que représentent ces fous d’Allah, la communauté internationale doit se mobiliser pour aider l’Afrique, notamment le Mali où la France se démène seule et le Nigeria avec Boko Haram qui menace la sécurité intérieure et s’étend dangereusement à la sous-région ouest-africaine où les grandes puissances ont bien entendu des intérêts à protéger.

 

Adama Ouédraogo

Damiss

Dernière modification levendredi, 09 janvier 2015 10:25

Commentaires   

0 #3 burk 10-01-2015 17:16
Comment ne pas comprendre que représenter le prophète portant un turban en forme de bombe c'est dénoncer les massacres et autres barbaries perpétrés en son nom??? Enfin faut-il rappeler que dans l'Empire perse du XVIème siècle on représentait le portrait de Mahomet!!
Citer
0 #2 neilson 09-01-2015 10:36
Dommage que pour certaines personnes on ne puisse plus rire de rien, car tout ceux d'ici ou d'ailleurs qui ont lu Zambla, Blek le roc, Tintin, Kouakou, Tex, Spirou et autres Pieds Nikélés dans leur adolescence, ont appris et savent rire; et je suis persuadé que le Prophète Mahomèt (PSL) savait rire et faire rire ses disciples!
Citer
-1 #1 Moumouni 09-01-2015 07:29
Que les occidentaux et autres au non de la liberté d'expression ne doivent pas donné une
occasion à des extrémistes de commettre des attaques au non de l'islam.dans cette même lancé personne ne peut se moqué du prophète de tout une religion en le caricaturant de terroriste avec une bombe comme turban.c'est juste dire que ces adeptes le sont aussi.ET NOUS LES MUSULMANS NOUS NE SOMMES PAS DES TERRORISTES. J’ESPÈRE QUE LES AUTRES MÉDIAS SERONT PLUS RESPONSABLES.
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut