Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Prise de Gamboru par les soldats tchadiens : Les féroces représailles du chacal

Les soldats tchadiens donnent du fil à retordre à Boko Haram Les soldats tchadiens donnent du fil à retordre à Boko Haram

Les troupes tchadiennes ont donc repris le contrôle de Gamboru, ville nigériane située aux confins de la frontière camerounaise, après de violents combats.

 

Cette localité, qui était entre les mains des islamistes de Boko Haram, est retombée sous l’escarcelle des forces coalisées après d’intenses bombardements de l’armée tchadienne et la mobilisation de 2 000 fantassins pour mener cette opération terrestre d’envergure afin de bouter les djihadistes hors de la ville.

C’est en fait une véritable équipée à trois contre le groupe salafiste que mène le Nigeria, le Tchad et le Cameroun, même si pour le moment seul le Tchad bénéficie du droit de poursuite en territoire nigérian.

Ce serait bien aussi que le pays de Paul Biya bénéficie du même droit au-delà de la méfiance légendaire entre les deux grands voisins et du contentieux au sujet de la presqu’île de Bakassi qui fait que la coopération, même si elle existe, n’est pas pleine et entière.

Au lendemain de la prise de Gamboru, les éléments de Boko Haram, dans leur fuite, auraient égorgé des civils, incendié des habitations et des bâtiments administratifs en représailles des pertes subies.

Comme on le voit, alors que les soldats tchadiens affrontent des hommes armés de la secte islamiste, c’est à des tueries à l’aveuglette des populations civiles que se livre Boko Haram.

Le seul crime de ces pauvres innocents est de vivre dans une zone prise en otage par des illuminés. Dans un tel contexte, la question de pose de savoir si la présidentielle prévue pour le 14 février pourra être organisée dans des conditions normales de sécurité dans cette partie nord du pays.

 

Adama Ouédraogo

Damiss

Dernière modification lejeudi, 05 février 2015 07:58

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut