Logo
Imprimer cette page

Sommet de la CEDEAO : Quand Bibi, la terreur, flingue M6

Sommet de la CEDEAO : Quand Bibi, la terreur, flingue M6

Ça devait être le rendez-vous de la consécration, celle du passage du Maroc du statut de pays observateur à celui d’Etat membre de la Communauté économique et monétaire ouest-africaine. Le 51e sommet de l’organisation sous-régionale, qui se tient depuis hier à Monrovia au Liberia, sera finalement celui de la discorde et de la polémique. Quand bien même le royaume chérifien est tout sauf un Etat de l’Afrique de l’Ouest, tout avait été pourtant fait pour ouvrir cette porte à laquelle Mohamed VI frappe avec insistance depuis un bon bout de temps.

 

Puisque Sa Majesté ne se déplace pas pour rien, elle devait sans doute avoir des assurances des 15 Etats membres avant de projeter le déplacement de Monrovia. Le draft de son discours qui devait être prononcé devant l’instance suprême de la CEDEAO était même dans les tuyaux. Finalement, le roi du Maroc ne sera pas venu. La faute à un invité surprise ou, si vous préférez, indésirable qui a, pour ainsi dire, mis du sable dans le couscous royal marocain en cours de préparation. La cause en effet de l’annulation du royal déplacement est la participation du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, qui vient préparer le sommet Israël/Afrique en octobre prochain à Lomé au Togo et proposer ses services en matière d’agriculture et de sécurité, deux domaines dans lesquels l’Etat hébreu excelle comme on le sait.

Maladresse de l’organisateur libérien ou pas, cette présence, jugée incongrue par beaucoup, vient polluer une rencontre qui se serait passée de cette bruyante intrusion ; étant dit les relations délicates, voire hostiles, que Tel-Aviv entretient avec de nombreuses capitales africaines, à cause principalement du problème palestinien. En janvier dernier, Bibi, la terreur, comme on surnomme le chef du gouvernement israélien, n’avait-il pas exercé des mesures de rétorsion contre le Sénégal qui s’était piqué de voter une résolution contre la colonisation dans les territoires palestiniens ? Ces tensions diplomatiques ne devraient certes pas empêcher Macky Sall de se rendre dans la capitale libérienne, mais certains pays seront représentés à minima, au rang d’ambassadeur même pour le Niger.

Avec cette nique de la kipa à la chéchia, M6 est à la peine ces derniers temps, lui qui fait déjà face en interne à l’explosion sociopolitique dans le Rif qui menace même de contaminer d’autres villes du royaume. En tout cas pour sûr, cet incident vient gripper quelque peu la machine diplomatique marocaine qui tournait pourtant à plein régime ces derniers temps. Avant de vouloir intégrer la CEDEAO, Rabat n’était-elle pas revenue dans la famille africaine lors du dernier sommet de l’UA à Addis-Abeba ? Cela dit, on peut bien se demander ce qui fait courir tant Sa Majesté.

Ce n’est certainement pas pour les beaux yeux des Africains, comme les Arabes désignent bien souvent leurs frères au sud du Sahara, car l’offensive diplomatique marocaine est d’abord au service de l’expansion économique et financière du royaume chérifien. Raison pour laquelle certains Etats membres de l’organisation ouest-africaine craignent la déstabilisation des équilibres économiques de la sous-région avec l’arrivée de ce nouvel adhérent royal dans la zone de libre échange des biens et des personnes. Mais l’intégration du Maroc à l’espace CEDEAO devra, d’abord, passer par la décision politique attendue à Monrovia, ensuite, par l'adaptation juridique à cette décision et, enfin, des discussions techniques qui pourraient s'engager. Et cela ne se fera pas du jour au lendemain.

 

La Rédaction

Dernière modification lelundi, 05 juin 2017 22:43

Commentaires   

0 #1 BOUDA 07-06-2017 18:06
IL FAUT COMPRENDRE LE ROI CAR VOUS SAVEZ QUE TOUT FAUX PAS VIS A VIS D'ISRAËL PEUT VOUS COUTER LA TÈTE ET LES YEUX.
D'ICI Là QU'ON VOUS COLLE LE QUALIFICATIF DE TRAITRE A LA CAUSE ARABE , CE N'EST PAS LOIN.
SINON JE PENSE QUE LE ROI COMPREND MAIS IL FAIT SEULEMENT ATTENTION. C'EST ABSOLUMENT NÉCESSAIRE.
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.