Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Toégui: Malcause de malcause…

Tous les jours c’est pas Noël. Je ne sais plus qui a dit cela. En tout cas ce n’est pas moi. Si c’est moi qui avais affirmé cette maxime, on aurait dit que  c’est de l’élucubration. Tous les jours c’est pas Noël, ça ne veut rien dire du tout. C’est une banalité langagière. Tous les jours c’est pas mardi non plus. La vie ne serait pas belle si tous les jours c’était Noël, voyons ! On aime Noël parce que  justement tous les jours c’est pas Noël. Si tous les jours étaient mardi est-ce qu’on parlerait encore d’élucus ? La vie est ainsi faite. La vie ne serait pas belle si tout le monde  roulait en 4x4 et habitait une R+1 ? La vie ne serait pas belle si  chacun de nous avait  sa résidence à Ouaga 2000 ? Et puis si nous habitions tous à Ouaga 2000, il n’y aurait plus de corruption. Il n’y aurait pas de détourneurs de deniers publics, ceux que Simon appelle à tort des brigands. Pourquoi se fatigueraient-ils à détourner des deniers publics si c’est pour habiter une R+1 et conduire une 4x4 comme tout le monde ?!


Je ne sais pas pourquoi je parle de Ouaga 2000. Je n’ai jamais vu Ouaga 2000. Une fois pourtant, j’ai failli voir Ouaga 2000. Je suis même entré dedans. Pas complètement dedans mais suffisamment dedans pour apercevoir deux R+1 jumelés. Je dis des R+1 mais en réalité c’est pas des R+1, c’est autre chose. Je pris peur et je rebroussai chemin me disant que des R+1 de ce genre moins  j’en verrai plus ça vaudra. Alors, Ouaga 2000 aux Ouaga 2000.
Les insurrectionnels des « Quatre glorieuses » ont raconté qu’en  « visitant » une R+1 le 30 octobre ils ont découvert à l’étage une « chambre  salon » réservée au chien de la maison. Et le cleber dormait  sur un lit. Lorsqu’il a été mis dehors, il s’est mis à aboyer avec férocité à la vue du soleil. Il n’avait jamais vu le soleil.
Plus jamais ça ! Plus de chien habitant à l’étage et dormant dans un lit. Ni à Ouaga 2000 ni ailleurs. Rien ne sera plus comme avant, que les brigands détourneurs de deniers publics se le tiennent pour dit. D’ailleurs Luc Ibriga arrive. Luc Ibriga est arrivé…Et on en a su un peu plus sur l’ASCE pré-insurrection. Avant l’insurrection populaire, sous l’ancien régime, l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat se contentait de procéder aux contrôles, puis de fournir des rapports à qui de droit et c’est tout. Mais avec l’insurrection populaire, avec la Charte, à l’ASCE ce ne sera pas le changement, ce sera le vrai changement. L’ASCE ne s’embarrassera plus de rapports et de recommandations au Premier ministre et à la Justice. C’est fini ça. C’est l’insurrection populaire. Désormais les contrôleurs d’Etat en mission seront accompagnés par des agents des forces de l’ordre. Si à l’issue d’une inspection, on décèle un tripatouillage, séance tenante on passe les menottes au tripatouilleur et … direction la MACO. Il faut employer les grands moyens pour empêcher la recrudescence des milliardaires dans le pays. Plus rien ne doit être comme avant.
Tiens, tiens…Malgré nos supplications, Laurent Bado avait refusé de nous dévoiler les noms des milliardaires du Faso.
Mais maintenant que nous avons changé de République, maintenant que la peur a changé de camp,  maintenant que rien n’est plus comme avant…et si enfin Laurent Bado consentait à nous dévoiler les noms de nos milliardaires pour une cérémonie de décoration à la Place de la Nation ?!
Les gens me connaissent  bien mal. On me harcèle pour avoir mon avis sur la suspension des partis CDP, ADF/RDA et FEDAP/BC. Ça alors ! Parce que je suis élucubreur je dois mettre ma bouche dans n’importe quoi et n’importe comment ? Jamais ! Moi je ne me mêle pas de ce qui ne relève pas de mes oignons. Mes oignons c’est l’élucubration. Etant  élucubreur, je ne dois pas parler par wasard parce que je suis au-dessus de la mêlée. Autrement dit, je suis au  centre  ce qui me permet de donner tantôt des coups à droite tantôt des coups à gauche. A chacun ses oignons. Si vous  me demandez mon avis sur les suspensions, est-ce que vous iriez demander à Augustin Loada ou à Abdoulaye Soma d’élucubrer ? Vous  avez déjà entendu Augustin Loada ou Abdoulaye Soma parler des loms-loms ? Vous les avez entendu parler de bakarisation et de pagb-naabas ? Ensuite, franchement cette histoire de suspension du CDP et de l’ADF/RDA, je n’y ai rien compris malgré les multiples explications fournies à la télévision, à la radio et ailleurs par Monsieur Sadou Sidibé, Secrétaire général du MATDS. Bien au contraire, chaque fois qu’il donnait des explications, moi il m’embrouillait davantage. D’accord, le Bantaaré y est pour quelque chose mais ça ne doit pas être seulement à cause  du Bantaaré.
A entendre Monsieur le Secrétaire Général, c’est comme si le CDP et l’ADF/RDA avaient commis un forfait très grave. Si grave qu’on ne nous dit pas de quoi il s’agit. Que peut bien faire de si grave un parti politique en activité  pour mériter une suspension? Le CDP et son alliée l’ADF/RDA nous auraient-ils vendu à  Président Fondateur du Gondwana ? Et quand est-ce que le marché a été conclu ? Avant la  Charte ou après la Charte ? Si c’est après la Charte, ils méritent  bien qu’on les voue aux gémonies. Si c’est avant la Charte, je ne pourrai m’empêcher de me remémorer les débats  chauds d’il y a quelques années au sujet de la rétroactivité des lois. Le CDP et l’ADF peuvent-ils être sanctionnés pour des actes ou des comportements commis avant la Charte ? J’ai entendu parler d’absence de siège en ce qui concerne le CDP. Je sais que l’absence de siège est effectivement un motif de suspension d’un parti. Mais je me suis rendu sur l’Avenue Kwame N’Krumah et je peux témoigner : le CDP a bel et bien un siège. On peut y entrer et y tenir une séance de travail. Ça sent encore le lacry et le pneu brûlé mais cela est l’affaire du CDP, pas celle du ministère de l’Administration territoriale.
Voilà… Je voudrais ajouter quelques chose mais je ne sais plus quoi. Un trou de mémoire. Depuis ce matin c’est ainsi. Je rentre dans ma chambre pour prendre un truc et je ne me rappelle plus quoi. Ça m’est arrivé trois ou quatre fois. Mais qu’est-ce que je voulais donc dire ? Bof ! En tout état de cause, le Ministre Auguste Denise Barry devrait tout de même se poser la question de savoir pourquoi sa décision de suspension avait soulevé tant de polémique et suscité tant de désapprobation de la part de personnes pourtant favorables à l’insurrection populaire.
Ça me revient… Je ne savais pas que Monsieur Sadou Sidibé était Secrétaire Général du Ministère de l’Administration Territoriale depuis le temps de Jérôme Bougouma. A l’époque, il y a avait une association, une simple association, une certaine FEDAP/BC qui s’immiscait outrageusement dans la  politique malgré  la désapprobation générale.
Pourquoi en tant que SG du ministère du MATDS n’avoir pas dissout ou fait dissoudre la FEDAP/BC ce qui n’aurait été que bonne  justice, bonne gouvernance et bonne administration ? Le Ministre Bougouma n’aurait pas accepté ? Qu’importe, la conviction professionnelle et l’esprit d’équité valent bien une démission. Sous la Révolution, un tel comportement avait un nom, le laxisme.
Malcause de malcause. Soumane Touré. Quand il se tait pendant longtemps, on se dit qu’il s’est assagi ou qu’il a raccroché. Puis il réapparaît subitement en battant son propre record de malcause. Ya pas  à dire, dans la malcause, Soumane Touré, ya pas son deux. Allez donc sur la toile. Y a de la bonne lecture dedans. Mais faites attention, prenez soin d’attacher votre ceinture. Fournissez-vous également en feuilles de moringa parce qu’en fin de lecture vous aurez besoin de remettre vos nerfs à flots et la tisane de moringa vous fera du bien. Moi, après avoir lu les 50 pages émanant du parti politique de Soumane, je suis resté 3 jours au lit. J’étais groggy
A votre  tour quand vous aurez lu la déclaration du PIT «  vous m’en direz des nouvelles » pour emprunter au titre d’une émission de RFI. Les mots sont durs. Très durs même. La société civile, les commun autes religieuses et coutumières, les partis politiques membres du CFOP, Zeph, Rock, Loada, Ibriga, le duo de l’Exécutif, le boss Nakib, tout le monde  il est putchiste tout le monde il est tripatouilleur.
Un jour, dans un cyber, avant de m’asseoir j’ai demandé au Web-master : « Tu connais Soumane Touré ? ». Non, il ne connaissait pas Soumane. Sans plus attendre, j’ai ramassé mes cliques et mes claques et je suis allé voir ailleurs vers la gare de l’Est.

Commentaires   

0 #1 Rapoug-Yandé 02-01-2015 22:03
Cher Tonton Toégui, il semble que le chien retrouvé dans un lit a été abattu par Tonton Parégu qui tentait de le convoyer à Yaba, chez mes grands. La fête allait être belle; mais comme toujours, il y a un bissa, je crois que c'est Z ou Y, qui l'a volé en dernière minute pour l'amener au pied de la vielle colline appelé Boulgou.
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut