Logo
Imprimer cette page

MPP & PDC : Vers une fusion ?

MPP & PDC : Vers une fusion ?

La situation politique nationale et l’avenir de leurs formations, notamment l’éventualité d’une candidature unique lors de la présidentielle de 2015 et une probable fusion, ont été, entre autres, au cœur d’une réunion de travail entre le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et le Parti pour le développement et le changement (PDC). Ce conciliabule qui a duré 1 heure d’horloge s’est déroulé le 8 septembre 2014 au siège du PDC de Saran Sérémé.

 

 Il y a comme une atmosphère de tractations avant l’échéance tant attendue de 2015, à savoir l’élection présidentielle. En effet, l’on assiste depuis un certain temps à un véritable ballet au sein de la classe politique nationale. Ainsi, après s’être rendu au siège de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) la semaine dernière, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), conduit par son président, Roch Marc Christian Kaboré, a effectué, le 8 septembre, une visite de travail dans les locaux du Parti pour le développement et le changement (PDC) de Saran Sérémé. Pendant 1 heure d’horloge, les deux formations ont abordé des sujets concernant leur avenir et celui du pays. Selon le patron du MPP, cette rencontre vise à renforcer leurs rapports, à discuter de questions relatives à la situation nationale et à voir comment mutualiser leurs efforts ainsi que leurs moyens en vue d’aboutir à la victoire. Pour le leader du parti du « soleil levant », sa formation et celle de Saran Sérémé, travaillent à trouver un accord de travail et de discussion périodique et non épisodique selon les circonstances.

Selon l’ex-président de l’Assemblée nationale, si le PDC venait à devancer le MPP lors de l’élection de 2015, son parti appellerait à voter pour cette formation. Pour la première responsable du PDC, une candidature unique n’est pas à exclure lors de la présidentielle, même si cette question n’est pas encore à l’ordre du jour. Pour elle, cette visite consiste à renforcer leur partenariat. S’agissant d’une éventuelle fusion entre les deux partis, la présidente du PDC affirme : «Nous ne pouvons pas vous le dire dès maintenant, mais s’il doit y avoir fusion, vous en serez informés en temps opportun».

Le plus important, pour la patronne du PDC, c’est que le MPP et son parti travaillent de manière très sereine et ensemble pour l’intérêt du Burkina Faso.

 

                                                   Joseph Bambara

&

Harold Alex Kaboré (stagiaires)

 

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.