Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

An II de Roch : Le PM verse dans l’autosatisfaction

Deux ans après l’accession au pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré, son Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, s’est livré le 30 novembre 2017 à un exercice d’autosatisfaction devant les militants et responsables des partis de la majorité.

 

Comme un retour aux sources, c’est dans les locaux de ce qui fut jadis le siège national de campagne du MPP que ce  et ses alliés ont  convié leurs premiers responsables et militants pour faire le bilan de deux ans de gestion du pouvoir ; un exercice qui a lieu alors que l’action gouvernementale souffre, selon certains, d’un retard à l’allumage.

Comme on ne peut trouver meilleur défenseur que soi-même, c’est le chef du gouvernement, flanqué de quelques ministres, qui est venu devant l’assistance pour cette autocritique. Et comme on pouvait s’y attendre, « le bilan est positif, n’en déplaise aux nostalgiques du CDP et de la NAFA », a-t-il asséné d’entrée.

Et ce, malgré le fait qu’ils ont trouvé à leur arrivée aux affaires un pays exsangue, sans oublier l’hydre terroriste qui a accueilli l’avènement du MPP au pouvoir. Paul Kaba Thiéba a évoqué également les allées et venues d’opposants entre Ouaga et Abidjan en vue d’y «prendre de l’argent et des ordres pour ensuite semer le désordre dans le pays». Mais leurs principaux pourfendeurs, selon le PM, n’ont pas de programme.

« Dès que Blaise Compaoré a fui le pays, le CDP est devenu un parti sans âme, ils n’ont plus de programme, ils ne peuvent pas nous inquiéter. Même si on donne le pouvoir aujourd’hui aux gens du CDP, aux gens de la NAFA et compagnie, ils ne sauront pas ce qu’il faut faire, parce qu’ils n’ont pas de programme ».

Alors qu’eux ont la panacée : le PNDES. Le nouveau référentiel a permis, selon le PM, d’engranger des acquis dans plusieurs domaines dont il cite quelques-uns : concernant l’éducation, «priorité numéro un de son gouvernement», le conférencier a assuré que la promesse du président Kaboré, à savoir «zéro école sous paillote  en 2020», est en voie de réalisation avec  déjà la disparition de plus de 1200 écoles de fortune.

Pour réorienter l’enseignement vers la spécialisation,  deux lycées scientifiques ont déjà ouvert leurs portes ; dans le secteur de la santé, le Premier ministre a évoqué  la gratuité des soins, qui coûte 27 milliards de FCFA chaque année à l’Etat ; de nombreux centres hospitaliers sont en chantier ou déjà achevés, a-t-il informé. L’ambition du gouvernement est qu’aucun Burkinabè ne soit à plus de 5 km d’un centre de soins.

Hugues Richard Sama

Commentaires   

0 #4 Patriote 09-12-2017 04:14
Yamyele, tu es un affabulateur et moi je vais t'extirper de ton " wigwam", et te clouer definitivement le bec.
A tres bientot
Citer
0 #3 Sacksida 05-12-2017 14:39
D’abord, quel est ce citoyen et patriote qui ne souhaite pas que son pays soit en bonne santé économique, sécuritaire et sociale ? Est ce que véritablement depuis deux ans les agrégats macroéconomique s de notre pays sont de nature satisfaisante actuellement et pour l’avenir ? Par rapport aux promesses de financement dans le cadre du PNDES de 18.000 milliards, quel est le taux de mobilisation des financements à ce jour? Et le taux d’absorption des financements acquits ? Comparativement aux prévisions d’investissemen t, quel est le taux actuel de réalisation ? Entre outre, dans un pays quand la transparence fait défaut, un front social en ébullitions, la jeunesse citadine et rurale sont en voie de « clochardisation » et des populations manquent d’eau potable et des citoyens en viennent même à se pendre du fait des mauvaises récoltes, pendant que les « dirigeants insouciants » se complaisent dans un train de vie au dessus des moyens réels du pays, comment peut-on de manière béatement être très content et se satisfaire d’une telle situation préoccupante ? Faisons attention pour que la « deuxième porte de l’enfer ne s’ouvre pas ». Que Dieu sauve ma patrie. Salut !
Citer
+1 #2 Kôrô Yamyélé 04-12-2017 11:34
- Cher PM Paul Kaba Thiéba, ne te presse pas ! Je connais bien les véritables crocodiles du CDP-Ancien ! Ils sont immergés dans l'eau boueuse et seuls leurs yeux pointent au-dessus pour observer. M. le PM soit sûr d'une chose : ils auront ta peau après cette sortie et prépare-toi car ils vont t'humilier bientôt au point que tu ne voudras pas sortir ! Et ils sont forts dans ce genre de choses !

Par Kôrô Yamyélé
Citer
+1 #1 Kôrô Yamyélé 04-12-2017 11:30
..........et dans les injures aussi ! Le Premier ministre a oublié que celui qui l'a nommé à savoir RMCK (Roch Marc Christian Kaboré) a été avec Blaise Compaoré et Cies pendant 27 ans et il fut PAN et donc député de l'ancien CDP, et président de ce même CDP que le PM pourfend aujourd'hui, et Salif Diallo n'a jamais été son ami ni hier et encore moins aujourd'hui. Je le dis et confirme parce que je connais l'homme Salif alias ''Gorba'' pour nous les intimes ! Le PM PKT ( Paul Kaba Thiéba) ignore l'histoire de son propre pays qu'il n'a redécouvert qu'en janvier 2016 quand RMCK l'a appelé pour donner le cadeau de la Primature. Cadeau parce qu'il n'a rien fait pour mériter ce poste en dehors d'être un ami promotionnaire de RMCK au Collège de la Salle.

Par Kôrô Yamyélé
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut