Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Rupture de stock Salbutamol, Ventoline… : Cette pénurie qui étouffe … les asthmatiques

Depuis quelque temps, les malades d’asthme souffrent doublement : de leur mal ainsi que du manque de médicaments. En effet, le Salbutamol aérosol (générique) et la Ventoline (spécialité), produits les plus connus et les plus utilisés dans notre contexte, sont introuvables dans la quasi-totalité des officines du Burkina à cause, dit-on, d’une rupture de stock à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG). Mais qu’est-ce qui peut bien justifier le manque de ces médicaments si indispensables ? Quel en est l’impact sur les asthmatiques, surtout en cette période de froid propice aux crises ? Comment les malades se soignent-ils ? Regards croisés dans ce dossier. Alors que le directeur général de la CAMEG, le Dr Charlemagne Gnoula, rassure de la disponibilité du Salbutamol dans les prochains jours, le Pr Martial Ouédraogo, pneumo-allergologue, lui, est plutôt inquiet.

En savoir plus...

Prise en charge sanitaire des personnes démunies : Cette ordonnance difficile à honorer

En mai 2017, Pélagie Kiswendé Yerbanga a entendu sur les ondes d’une radio de la place que le ministère de l’Action sociale burkinabè a alloué un fonds de 30 millions de francs CFA à des structures sanitaires afin qu’elles viennent en aide aux personnes handicapées. Concernée, puisqu’elle est handicapée motrice, elle a d’emblée salué la mesure mais à l’analyse, elle a trouvé que les conditions et la procédure pour en bénéficier posaient problème, pour ne pas dire qu’elles sont handicapantes. «La personne doit déposer une demande, il y a ensuite une enquête sociale qui sera menée sur elle pour savoir si elle peut en bénéficier ou pas. Ce n’est pas normal, ce n’est pas parce qu’une personne a de la famille que sa prise en charge sanitaire est garantie», indique-t-elle. Cette confidence qui s’apparente à un cri du cœur nous a été faite au détour d’un reportage le 8 juillet 2017. De quoi susciter des interrogations sur cette offre d’aide du ministère de l’Action sociale aux personnes démunies. 

En savoir plus...