Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Maladies cardiaques : «On en meurt au moment où tout va mieux» (Dr Sayouba Savadogo, cardiologue)

Les décès de suite de crise cardiaque sont devenus fréquents sous nos tropiques. Problème majeur de santé publique, la crise cardiaque est en effet responsable de 7,2 millions de décès par an dans le monde. En Afrique, la prévalence se situe entre 6 et 12 % avec une moyenne d’environ 8% au Burkina Faso. Pourtant, c’est une maladie qu’on peut éviter ou, le cas échéant, dont on peut sortir indemne si on se fait rapidement prendre en charge. Avec le médecin cardiologue Sayouba Savadogo, nous abordons dans ce numéro de Carnet de Santé les contours de cette pathologie du cœur.

En savoir plus...

Maladies rares : L’hémophilie, vous connaissez ?

Maladie génétique rare due à un défaut de coagulation du sang, l’hémophile est encore méconnue du grand public. Elle touche une personne sur 10 000, soit 2000 cas estimés au Burkina. Cependant, seulement 47 cas sont diagnostiqués et suivis. En vue d’attirer l’attention des populations sur cette pathologie au traitement très coûteux et de sortir les malades de l’ombre pour une prise en charge adéquate, l’Association des hémophiles du Burkina Faso (AHBF), en collaboration avec la Fédération mondiale des hémophiles (FMH) et l’Association française des hémophiles (AFH), a animé une conférence de presse le 11 août 2017 au Centre hospitalier pédiatrique Charles de Gaulle à Ouagadougou. Carnet de santé a saisi cette occasion pour faire plus de lumière sur la pathologie. Diagnostic d’un mal étrange.

En savoir plus...