Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Brésil # Allemagne : C’est une affiche de rêve

La première demi-finale de la Coupe du monde, c’est ce mardi 8 juillet à partir de 20 h TU. Brésil # Allemagne est une affiche de rêve qui suscite déjà des commentaires surtout que, de part et d’autre, les deux équipes ont des arguments à faire valoir pour aller jusqu’au bout.

 

Les statistiques nous rappellent que ces deux finalistes avaient terminé en tête de leurs groupes respectifs.

Dans le groupe A, le Brésil avait remporté deux victoires, respectivement face à la Croatie (3-1) et au Cameroun (4-1). Seul le Mexique l’avait tenu en échec (0-0). Au total, le pays organisateur a inscrit 7 buts et encaissé 2.

En huitièmes de finale, après 0-0 à l’issue des 120 minutes, c’est aux tirs au but que la Seleçao s’est imposée 3-2. Le 4 juillet dernier, les Brésiliens ont éliminé les Colombiens en demi-finales.

S’agissant de l’Allemagne, son parcours est identique à celui du Brésil : deux victoires (4-0 contre le Portugal et 1-0 face aux Etats-Unis). Sa deuxième sortie s’était soldée par un nul (2-2) contre le Ghana.

En huitièmes, la Nationalmannschaft avait sorti les Fennecs (2-1) avant de triompher des Bleus (1-0) en quarts de finale.

En résumé, le Brésil et l’Allemagne ont connu des frayeurs avant d’atteindre le dernier carré. Il ne leur reste plus qu’une marche pour atteindre la dernière phase à Rio de Janeiro, où le trophée attend le successeur de l’Espagne, laquelle a quitté la compétition après le premier tour.

Ce mardi 8 juillet, à 20 h TU, la bataille sera âpre entre les deux concurrents qui se retrouvent 12 ans après la finale remportée au Japon en 2002 grâce aux pieds de Ronaldo (2-0). Cette fois le match se joue dans un autre contexte avec des acteurs pour la plupart jeunes.

La Seleçao, qui est privée de son petit génie, Neymar, semble être dans le doute et son entraîneur a un peu perdu le sommeil. Mais on croit savoir qu’il a déposé une liste de 23 joueurs sur la table de la FIFA, et un bon technicien a toujours sous la main des doublures en cas de pépin. Alors pourquoi se focaliser sur l’absence d’un joueur qui de toute façon peut, dans son mauvais jour, passer à côté d’un match ? Il faut le dire, il y a des réservistes qui attendent qu’on leur donne leur chance, et c’est le moment de les pousser dans le grand bain.

Avec ou sans Neymar, il leur faudra bien se présenter à 11 sur le terrain pour relever le défi allemand. L’hôte de la vingtième Coupe du monde pourra-t-il se montrer à son avantage ?

La Mannschaft, à chaque match, a été convaincante dans le jeu avec des changements de rythme. Solide en défense comme en attaque, elle est capable d’inquiéter le quintuple champion du monde qui, depuis le début du tournoi, s’en est sorti à bon compte.

Justin Daboné

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut