Menu

Sportif de l’année : Hugues Fabrice Zango bien sûr !

En 2019, Hugues Fabrice Zango a battu 2 fois le record d’Afrique en plein air et 1 fois en salle En 2019, Hugues Fabrice Zango a battu 2 fois le record d’Afrique en plein air et 1 fois en salle

Lorsqu’on fait le tour d’horizon de l’actualité sportive en 2019, impossible de ne pas s’arrêter sur la saison exceptionnelle d’Hugues Fabrice Zango. Le triple sauteur burkinabè a réalisé des performances exceptionnelles dont une médaille de bronze aux mondiaux d’athlétisme de Doha et par le même coup le record d’Afrique avec un saut de 17,66 m. Notre homme de l’année sur le plan sportif n’a désormais qu’un seul rêve, remporter une médaille olympique lors des prochains JO, Japon 2020.

 

 

A côté d’Iron Biby, champion du monde des épreuves de force, Hugues Fabrice Zango est l’athlète burkinabè qui a réalisé une saison plus que parfaite. Le triple sauteur de 26 ans a attiré les feux des projecteurs sur lui avec ses performances XXL. Il a débuté cette fabuleuse année par un record d'Afrique lors du meeting de Paris en salle le 27 janvier dernier. L’Etalon de l’athlétisme établissait une nouvelle marque à 17,58 m. Il venait de donner le ton de ce qui allait être sa saison. 7 mois plus tard, Zango remet le couvert. Cette fois-ci, en plein air, mais toujours en France. Lors des championnats, il bat, à son premier essai, le record d'Afrique du triple saut avec 17,50 m. Il améliorait ainsi de 13 cm l'ancienne marque détenue depuis 2007 par le Marocain Tarik Bouguetaïb. C’est fait. Hugues venait d’entrer dans une nouvelle dimension.

Ayant mis l’Afrique à ses pieds, Fabrice Zango peut maintenant s’attaquer au reste du monde. Et c’est au mois de septembre que le kangourou burkinabè fait parler la poudre. Il se présente à Doha au Qatar pour les championnats du monde d'athlétisme avec le statut de leader du continent africain. Là-bas, le défi est clair : monter pour la première fois sur le podium mondial. Et le 29 juillet 2019 devint historique pour l’athlétisme burkinabè. Notre champion réalise un saut de 17,66 m lors de son 6e essai, synonyme de médaille de bronze. Une fois de plus, il améliore le record d'Afrique  de 16 cm.

A l’issue de cet exploit, l’athlète affirmait que cette médaille est la plus chère de l’histoire des championnats parce que tous les médaillés de bronze ont toujours sauté en dessous de 17m 66. «Je suis donc content de l’avoir obtenue et mieux, si on regarde les performances du championnat de 2017, je serais reparti avec l’argent, à 1 centimètre de l’or», nous avait-il confié lorsqu’il était venu présenter sa médaille au peuple burkinabè.

En un mot comme en mille, 2019 a été l’année de Fabrice. Il s’est déjà projeté sur 2020 avec comme challenge les jeux Olympiques. «Aux jeux Olympiques, j’aurai 27 ans, c’est l’âge idéal pour faire de grandes choses », nous a-t-il confié au téléphone. Hugues Fabrice Zango est d’ailleurs très heureux de savoir qu’il a été choisi comme sportif de l’année du quotidien L’Observateur Paalga. «C’est un honneur pour moi, et je promets de faire mieux en 2020 », a-t-il conclu.

 

Kader Traoré

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut