Logo
Imprimer cette page

Election présidentielle : «Chrono 2020» veut placer Roch en tête

Election présidentielle : «Chrono 2020» veut placer Roch en tête

 

C’est le moment de sortir du bois. La présidentielle, c’est dans quelques mois. Le Mouvement chrono 2020, dont le candidat est Roch Marc Christian Kaboré, s’est fait connaître du grand public dans la matinée du jeudi 30 janvier 2020 à Ouagadougou.

 

 

 

Roch Marc Christian Kaboré pourra compter sur le Mouvement chrono 2020 à la présidentielle à venir. Et les porteurs du Mouvement n’y sont pas allés par quatre chemins pour l’avouer à la presse. «Nous sommes un mouvement d’hommes et de femmes dont le but essentiel est de travailler à contribuer à une victoire sans appel de Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré à la prochaine élection présidentielle par un coup K.-O.», a affirmé le président, Lucien Ilboudo.

 

Pour l’atteinte de leurs objectifs, le président et ses camarades feront le tour des 45 provinces du pays pour vanter les prouesses de leur champion. Mais d’ores et déjà, ils ont invité tous les Burkinabè à s’enrôler sur les listes électorales. Selon Lucien Ilboudo, le président Kaboré a respecté le pacte «bâtir avec le peuple un Burkina Faso de démocratie, de progrès économique et social, de liberté et de justice» qu’il a signé avec la population. Pour convaincre les membres du Mouvement mobilisés à cette première rencontre avec les hommes de médias, il a énuméré les réalisations suivantes : «Nous notons l’effectivité de la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. Il y a la disponibilité des ARV et d‘un certain nombre d’examens sont gratuits pour les malades du VIH/Sida. En plus, nous avons le Projet d’autonomisation économique des jeunes et des femmes (PAE/JF), d’un montant de cinq milliards par an, qui permet d’accompagner environ 1 300 projets à chaque opération. Sans compter les routes qui se réalisent sur l’ensemble du territoire».

 

La question du genre a été intégrée au Mouvement chrono 2020. Le second du président est une dame, Mariam Ouédraogo. De l’avis de la vice-présidente, il n’y a pas meilleur candidat que Roch pour le Burkina Faso. Pour elle, c’est l’homme qui œuvre à l’épanouissement des femmes. L’illustration parfaite, selon elle, ce sont les prêts octroyés à la gent féminine pour le financement d’activités génératrices de revenus.

 

 

Akodia Ezékiel Ada

Dernière modification ledimanche, 02 février 2020 18:25

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.