Logo
Imprimer cette page

Election présidence FBF : Nouvelle tentative pour Hamado Traoré

Election présidence  FBF : Nouvelle tentative pour Hamado Traoré

 

Le président du conseil d’administration de Majestic sporting club, Hamado Traoré, a décidé de se lancer à la conquête de la présidence de la Fédération burkinabè de football. Après son échec en 2016, l’ancien président du RCK veut cette fois-ci réussir son coup. Il s’est, pour ainsi dire, jeté dans le bain au cours d’une déclaration le jeudi 5 mars 2020, dont voici la substance.

 

 

 

 

Mesdames et messieurs les journalistes,

 

J’ai l’honneur de m’adresser à vous en présence de tous ces présidents et responsables de clubs de football en vous souhaitant la bienvenue. Je vous remercie d’avoir répondu favorablement à cette invitation : c’est la preuve irréfutable de votre engagement sans faille à servir le sport burkinabè en général et le football en particulier. Votre présence en ces lieux est aussi et surtout une marque de considération à notre endroit. Cela nous conforte dans notre conviction selon laquelle toute grande œuvre se réalise dans une synergie d’actions faite de don de soi et de respect mutuel.

 

 

 

Chers amis de la presse,

 

Je souhaite aujourd’hui, et grâce à vous, m'adresser aux Burkinabè en général, aux amoureux et sympathisants du football en particulier. Dans quelques mois, se tiendront des élections pour le renouvellement du bureau exécutif de la Fédération burkinabè de football. Si ces élections ont été jusque-là un rendez-vous de notre football avec son destin, je  souhaite qu’elles soient cette fois-ci un rendez-vous avec son avenir.

 

 

 

Mesdames et messieurs,

 

Je le dis : nous pouvons créer et  innover afin de  redonner des forces à notre football, lui apporter la sérénité et réaliser l’unité de ses acteurs par la promotion d’une culture du destin en commun. C’est convaincu de cela que j'ai décidé de proposer ma candidature à l'élection du président de la Fédération burkinabè de football. Oui, plus qu’un souhait, je voudrais affirmer ici et maintenant mon engagement pour un changement véritable en faveur de notre football et de ses acteurs ; un changement où les actes parleront à la place des mots.  J'ai la conviction que face aux multiples défis que nous devrions relever, une vision claire, une action planifiée et un langage de vérité permettront de recréer la confiance et de rassembler tous les acteurs autour d’un idéal commun, c'est-à-dire l’essor de notre football sur l’échiquier africain et mondial. Seuls un esprit consensuel et un travail d’équipe véritable nous permettront de porter notre football vers des lendemains meilleurs.

 

 

 

Mesdames et messieurs les journalistes,

 

En plus de 4 décennies d’évolution dans l’environnement du football, j'ai vu, j'ai entendu, j'ai surtout écouté et échangé avec beaucoup de personnes-ressources. Des difficultés, nous en avons indéniablement, mais le désir d'agir ensemble pour que notre football aille de l’avant est réel et puissant. La présence de présidents et dirigeants de clubs aujourd’hui à mes côtés l’illustre suffisamment. Nous avons au Burkina des ressources certaines et des atouts de taille pour réussir. A titre d’exemple, je citerai les centres de formation qui sont portés par des promoteurs passionnés et qui sont de plus en plus académiques, énergiques et créatifs. Ces centres de formation sont la pépinière qui fournira à notre football des athlètes séduisants de technicité et efficaces de résultats.

 

Je suis, au regard de ce qui précède, plus que jamais persuadé que le football burkinabè a besoin d'une équipe fédérale avisée ayant une mission bien définie, une vision claire et des objectifs ambitieux et réalisables pour aborder un changement de cap à la fois organisationnel et relationnel. Il faut absolument une réorientation de notre stratégie de promotion du "sport roi" au Burkina, dès aujourd’hui et pour l'avenir. C'est pourquoi j’invite  les dirigeants de tous les clubs évoluant dans les différents championnats de notre pays à soutenir ma candidature pour un vrai progrès du football burkinabè. Le bureau fédéral que j’appelle de tous mes vœux devra s'appuyer sur toutes les composantes de cette discipline sportive pour œuvrer paisiblement à une synergie d'actions en faveur de tous les acteurs et, surtout, du football burkinabè.

 

 

 

Chers amis de la presse,

 

Lors d’une conférence de presse à venir, je vous détaillerai les grands axes de mon programme 2020-2024. En outre, dans une approche inclusive, je rencontrerai les groupements d’intérêt de notre football pour expliquer et décliner les projets à venir pour notre sport roi. En attendant, je voudrais saluer la confiance des responsables de clubs de D1, D2, D3 et des clubs féminins déjà présents aujourd’hui à mes côtés. Merci aux clubs de l’intérieur qui m’ont apporté leur soutien et que j’aurai l’occasion de rencontrer dans les jours et semaines à venir. Je voudrais, en outre, vous réitérer ma reconnaissance pour votre présence remarquable. C’est ensemble, main dans la main, que nous ferons du football burkinabè ce que nous voulons qu’il soit.

 

 

 

Chers journalistes,

 

Une telle mission ne peut se réaliser sans votre précieuse contribution. Nous sollicitons donc votre accompagnement pour mobiliser les acteurs autour de notre projet et relayer les informations capitales des jours à venir. Pour terminer, je voudrais lancer un appel à tous ceux désireux d’écrire une autre page de l’histoire du football burkinabè à se joindre à nous.

 

 

 

Vive un football burkinabè qui avance avec une nouvelle équipe fédérale consensuelle et dynamique !

 

Vive le Burkina Faso !

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.