Logo
Imprimer cette page

Plainte major Abdoulaye Sawadogo : 24 mois ferme pour Safiatou Lopez

Plainte major Abdoulaye Sawadogo : 24 mois ferme pour Safiatou Lopez

 

Le verdict du procès adjudant-chef major Abdoulaye Sawadogo contre Safiatou Lopez pour diffamation est tombé le lundi 13 juillet 2020.

 

La présidente d’honneur du Cadre de concertation nationale des organisations de la société civile (CCNOSC) a été condamnée à 12 mois de prison ferme, au payement d’une amende de 500 000 francs CFA, le tout assorti d’un mandat de dépôt.

Il ressort également du délibéré la révocation du sursis dont elle avait bénéficié en 2018,  elle qui avait été condamnée à 12 mois de prison avec sursis, à payer un million de francs CFA de dommages et intérêts, un million de francs CFA de frais d’avocat.

Par conséquent, elle a écopé au total de 24 mois de prison ferme. Enfin, elle est tenue de publier à ses frais un extrait ou l’intégralité de la décision sur sa page Facebook et dans le bimensuel « Courrier confidentiel ».

 

La plainte déposée contre Dame Lopez par le commandant de la brigade de recherche de Ouagadougou, Abdoulaye Sawadogo, faut-il le rappeler, fait suite à un commentaire de l’activiste de la société civile.

« Soupçon de corruption au camp de gendarmerie de Paspanga : Le CB, les délinquants, les 14 millions FCFA et la commerçante ! » était la titraille d’une affaire de vol et de recel de cyclomoteurs ainsi que de vol d’argent mise à nu par notre confrère Le Courrier confidentiel.

Des présumés délinquants mis au frais dans cette affaire, l’un d’entre eux était parvenu à se faire la belle alors qu’il était détenu au camp de gendarmerie de Paspanga, et celle qui y avait séjourné avait invité ouvertement, dans un commentaire, le CB à fournir des explications sur cela et s’était étonnée de la manière dont il « a pu laisser cet escroc s’échapper » de cette forteresse.

A.D.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.