Logo
Imprimer cette page

Triple saut hommes : Frayeur et qualification pour Zango

Triple saut hommes : Frayeur et qualification pour Zango

 

Le triple sauteur burkinabè Hugues Fabrice Zango s’est qualifié le mardi 3 août 2021 pour la finale de la discipline aux Jeux olympiques Tokyo 2020. L’une des chances sûres de médaille du Burkina au Japon a tout de même donné des frayeurs au peuple burkinabè avec un saut de 16,83 m très en deçà de sa performance actuelle. Il a dû bénéficier d’une sorte de repêchage pour être qualifié.

 

 

Ouf ! Quelle frayeur nous a donnée Hugues Fabrice Zango lors du tour qualificatif pour la finale du triple saut aux Jeux olympiques 2020 ! Le Burkinabè, espoir de médaille de tout un peuple, a réalisé un saut de 16,83 m pour avoir le droit de poursuivre l’aventure à Tokyo. L’on s’attendait à une entrée en fanfare de l’Etalon, mais c’est plutôt une performance très moyenne que l’athlète a réalisée au stade olympique de Tokyo au petit matin d’hier mardi. A son premier essai, il place sa marque à 16,83 m. Or, pour se qualifier directement pour la finale, il fallait un bond de 17,05 m.

 

Le porte-drapeau du Burkina a dû se contenter d’une sorte de repêchage pour compléter le tableau des finalistes, car dans les 2 groupes des demi-finales, seulement 5 athlètes ont pu réaliser ces «minima ». Pourtant il est prévu 12 concurrents pour la conquête des médailles. Il fallait choisir donc 7 autres bonnes perfs dans ce concours. Et là encore, le Burkinabè est classé 11e ex avec le Français Melvin Raffin. Quelle chance ! Car Zango a failli passer à la trappe ; comme son… compatriote, plutôt le Français Benjamin Compaoré.

 

Il y avait de quoi s’inquiéter vraiment, surtout qu’une possible première médaille burkinabè aux JO 2020 est devenue une affaire hautement nationale. Le président du Faso, Roch Kaboré, a troqué sa photo de profil sur sa page Facebook contre un portrait d’Hugues Zango, avec en sus le message suivant : «A Tokyo, ce soir, nous sommes de tout cœur avec toi. Vas-y Champion !» C’est tout dire.

 

Avec le zapping des chaînes cryptées sur les différentes disciplines olympiques du jour, beaucoup de téléspectateurs éveillés malgré l’heure tardive du concours ont, à un moment, cru à l’élimination de leur Etalon. Heureusement.

 

Après le concours, le triple sauteur lui-même était surpris. « Je n’étais pas tout simplement dans mon bon jour. Mais je promets de me réveiller pour la finale. C’est une sorte de pression que je me suis mise à moi-même », a-t-il confié à notre confrère de la TNB. Son entraîneur, Teddy Tamgho de dire que cela peut arriver dans une compétition. «Hugues va tout donner lors de la finale », a-t-il promis. C’est d’ailleurs le souhait de tout un peuple, qui n’a jamais été aussi proche d’une médaille olympique. La suite, c’est le 5-Août prochain ; tout un symbole.

 

 

Kader Traoré

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.