Logo
Imprimer cette page

Municipales de 2022 :Le PUR bâtira sa stratégie en octobre

Municipales de 2022 :Le PUR bâtira sa stratégie en octobre

 

En attendant son congrès extraordinaire des 7 et 8 octobre 2021, le parti Progressistes unis pour le renouveau (PUR) a rencontré les hommes des médias le 4 septembre dernier. Au-delà de l’annonce de ce rassemblement, le parti du Cheval blanc a installé son président du comité d’organisation, en la personne de Désiré Traoré.

 

 

 

 

Chose curieuse aux yeux des pisse-copies, c’est la tenue de la conférence de presse du PUR au centre national de presse Norbert-Zongo. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, le président dudit parti, Justin Somé donnera une explication. Selon le premier responsable, avec les pluies à cette période de l’année, leur siège national est inaccessible. Voilà qui campe le décor.

 

 

Aux élections couplées de 2020, le PUR n’a pas présenté de candidat à la présidentielle ; il a obtenu un siège de député dans le Ziro. Ce résultat, loin d’être satisfaisant, amène les responsables du parti à rebattre les cartes. Et le cadre idéal pour changer la donne sera le congrès des 7 et 8 octobre. « Au lendemain des élections couplées, il a été décidé, au regard des résultats insuffisants, de donner une nouvelle orientation stratégique au parti pour la consolidation des acquis, d’où la convocation du congrès », a affirmé Justin Somé. Pour que l’évènement soit une réussite sur le plan organisationnel, une personne a été responsabilisée. Il s’agit de Désiré Traoré, président du comité d’organisation. 

 

 

 Au cours de cette rencontre, ce parti politique d’obédience sankariste s’est prononcé sur des questions d’actualité.

 

 

 Concernant la fermeture du lycée Philippe Zinda Kaboré, le PUR a invité le gouvernement à rapidement communiquer sur l’avenir de cet établissement. Au-delà de ce cas particulier, Justin Somé a attiré l’attention des uns et des autres sur l’état de santé du système éducatif du Burkina Faso. Il a fondé l’espoir que le forum national sur l’éducation sera le remède à cette situation en ces termes : « Nous gageons que le forum sur l’éducation qui se tiendra bientôt apportera la thérapie adéquate. Pour cela, tous les acteurs conviés à ces assises doivent avoir à l’esprit que l’éducation est le véhicule par excellence de la culture, mais comme tout véhicule, la nature et la qualité de la charge dépend du conducteur de notre véhicule éducation ».

 

 

Ces derniers jours, les Burkinabè assistent impuissants à la hausse des prix des denrées alimentaires, une situation induite, à écouter les progressistes, par la fermeture des frontières. Par conséquent, ils ont exhorté le gouvernement à prendre des mesures urgentes de concert avec les pays frères et voisins pour l’ouverture effective des frontières.

 

 

 

Akodia Ezékiel Ada

 

Bouchiratou Naré (Stagiaire)

 

Dernière modification lelundi, 06 septembre 2021 21:53

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.