Menu
Une lettre pour Laye

Une lettre pour Laye (97)

Une lettre pour Laye : Le procureur général a-t-il capitulé ?

 

Cher Wambi,

 

Présentement, la situation pluviométrique est des plus inquiétantes en ce qui concerne la région du Centre. Après quelques bonnes pluies en début juin, Dame Nature semble avoir tourné le dos à la capitale, Ouagadougou, et  ses environs. Prions les dieux et les mânes pour un retour incessant  des nuages pluvieux. En attendant donc que nos prières soient exaucées, je te communique le relevé pluviométrique de la semaine du jeudi 25 juin au mercredi 1er juillet 2020 :

En savoir plus...

Faux diplômes : où en est-on ?

 

Cher Wambi,

 

On est en plein dans l’hivernage que nous souhaitons source d’abondants fruits de la terre. Et comme tu le sais depuis très longtemps, à cette période de l’année, je débute toujours ma lettre par le relevé pluviométrique hebdomadaire. Alors pour la semaine allant du jeudi 18 au mercredi 24 juin 2020, les quantités d’eau enregistrées dans les stations météo font état de :

En savoir plus...

Conseil d’Etat : Marc Zongo attaque la nomination de Victoria Kibora

 

Pour connaître les heureux candidats retenus pour occuper les postes vacants dans les juridictions burkinabè, il faudra repasser, car le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), qui s’est réuni en session les 5 et 6 juin 2020, n’a pu boucler ses travaux. Dans le même temps on a appris que la désignation de Victoria Kibora au poste de premier président du Conseil d’Etat fait l’objet de deux recours en annulation par Marc Zongo, patron intérimaire de cette haute juridiction.

En savoir plus...

Affaire Rose Marie Compaoré : Et pourtant la famille a reçu le rapport médical !

 

Cher Wambi,

 

 

à l’instar de bien des pays, le Burkina Faso a entrepris d’alléger les mesures gouvernementales prises dans le cadre de la lutte contre la propagation de la covid 19. Ainsi de la réouverture des marchés, yaars et lieux de culte, de la levée de la quarantaine qui frappait toutes les localités ayant enregistré au moins un cas de contamination, de la reprise des transports en commun. Demain, ce sera au tour des bars, « maquis » et « tchapalodromes » de renouer avec la clientèle, si tant est qu’ils s’étaient  pliés à l’injonction de ne plus permettre de consommer sur place.

En savoir plus...

Une Lettre pour Laye : Quand le procureur général se fait l’avocat des détenus préventifs

 

Cher Wambi,

Tu te souviens qu’à l’issue du conseil des ministres du 1er avril 2020, les Burkinabè avaient été informés de ce que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, avait pris un décret portant remise de peine totale pour 1207 prisonniers. Par cet acte, le chef de l’Etat entendait désengorger les établissements pénitentiaires afin d’éviter la propagation de la pandémie du Covid-19 en leur sein. Selon les autorités, ces détenus ont été choisis au regard de leur âge avancé, de leur état de santé et de l’accomplissement de la moitié de leur peine. Et bien évidemment, les condamnés pour acte de grand banditisme, de terrorisme et d’excision ne figurent pas sur la liste jointe au décret présidentiel.

En savoir plus...

Une Lettre pour Laye : On saura maintenant qui est vraiment société citoyenne

 

Cher Wambi,

 

Depuis la détection officielle des deux premiers cas au Burkina Faso le 9 mars dernier, le nombre de personnes touchées par la pandémie du coronavirus ne fait qu’augmenter, augmenter et augmenter chaque jour que Dieu fait. C’est te dire donc que le Covid-19, autre nom de la maladie, s’est installé et bien installé au « Pays des hommes intègres ». A la date d’hier jeudi 26 mars 2020, les autorités sanitaires ont enregistré 152 cas de contamination. 

En savoir plus...

Une Lettre pour Laye : CDP : directives ou simples observations de Blaise ?

 

Cher Wambi, 

 

Comme tu le sais maintenant, les élections couplées présidentielle-législatives ont été fixées au 22 novembre prochain. Plus que neuf mois donc pour que les chevaux qui vont prendre part  à cette course à Kosyam soient lâchés. Il y a les candidats, naturels ou non, déclarés ou pas, voire déjà investis, à l’image de Gilbert Ouédraogo, Tahirou Barry, Roch Marc Christian Kaboré, Zéphirin Diabré. A côté de ceux-ci, il y a Kadré Désiré Ouédraogo, dont la candidature est portée par le Mouvement « Agir ensemble » après son OPA politique ratée sur le CDP, ou encore Yacouba Isaac Zida, proposé par le MPS du professeur Augustin Loada, mais qui n’a pas encore formellement dit oui. On imagine que d’autres postulants vont aussi, d’ici là,  entrer dans la danse.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS