Menu
Une lettre pour Laye

Une lettre pour Laye (106)

Une lettre pour Laye : Qui a fait fuiter le «slam» secret de Rama ?

 

 

Cher Wambi,

 

C’est sous une grande pluie, sans nul doute la plus grande dans la zone de Ouagadougou depuis le début de l’hivernage, que je t’écris la présente lettre. Au regard de l’intensité et de la durée de la flotte, les inondations du 1er septembre 2009 se sont rappelées au mauvais souvenir de bien des Ouagalais. 

En savoir plus...

Une lettre pour Laye : Retour à la case «Blaise Compaoré» pour Bassolet

 

 

Cher Wambi,

 

Tu ne le sais que trop, pendant l’hivernage, j’introduis toujours ma lettre par la situation pluviométrique hebdomadaire enregistrée dans les principales stations météorologiques du pays. Pour ce qui est de la semaine du jeudi 20 au mercredi 26 juin 2019, voici les quantités d’eau recueillies : Dori  : 0 mm ; Ouahigouya : 22,5 mm ; Ouagadougou-aéro : 20,5 mm ; Dédougou : 57,7 mm ; Fada N’Gourma : 33,7 mm ; Bobo-Dioulasso : 41,2 mm ; Boromo : 40 mm ; Pô : 30,1 mm ; Gaoua : 66,8 mm ; Bogandé : 5,9 mm.

En savoir plus...

Une Lettre pour Laye : Guiro veut suivre sa cantine de près

 

Cher Wambi,

 

Comme tu ne le sais que trop, chaque année, durant la saison pluvieuse, j’ouvre ma lettre par les données pluviométriques que l’unité de prévision et de protection de l’ASECNA me fait l’amitié de me transmettre toutes les semaines.

 

Au regard des données de la semaine du jeudi 6 au mercredi 12 juin, toutes les stations météo, sauf celle de Bogandé, ont enregistré des pluies, preuve que l’hivernage est installé sur toute l’étendue du territoire national.

En savoir plus...

Une lettre pour Laye : Affaire Guiro : Rendez-vous ce matin pour l’ouverture des fameuses cantines

 

Cher Wambi,

 

Le dossier Ousmane Guiro, du nom de l’ancien directeur général des Douanes, aujourd’hui à la retraite, refait surface dans le sous-sol de la Trésorerie régionale du Centre où sont entreposées les cantines d’argent et d’effets d’habillement qui lui appartiennent.

En savoir plus...

Une lettre pour Laye : Jour de délibération au CSM

 

Cher Wambi,

 

Alors qu’on s’achemine tout doucement vers les vacances judiciaires, le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) s’active à pourvoir les postes vacants pour fait de départ à la retraite ou d’affectation. Dans ma missive du 26 avril dernier, je t’informais du départ à la retraite du premier président de la Cour de cassation, Thérèse Traoré. Je t’indiquais également qu’outre son poste, il y avait des strapontins à pourvoir dans les hautes juridictions (avocat général, premier commissaire du gouvernement, conseillers) mais également au niveau du tribunal de grande instance de Ouagadougou où le procureur du Faso, Maïza Sérémé, a demandé à quitter son poste pour aller à la Cour d’appel de Ouagadougou.

En savoir plus...

Une lettre pour Laye : Bonanet veut mettre de l’ordre chez les promoteurs

 

Cher Wambi,

 

Dans ma Lettre de la semaine dernière, je te disais  que Djibrill Bassolet était rentré le  5 mai 2019 de son séjour médical  en Tunisie où il avait été évacué deux mois plus tôt.  Je t’informais également que le premier général de gendarmerie de notre pays, poursuivi devant le tribunal militaire pour son implication présumée dans le putsch  manqué de septembre 2015, devait repartir le week-end passé, cette fois-ci en Turquie pour poursuivre ses soins.  Cela, sur la demande express du président Recep Tayyip Erdogan qui en aurait fait la demande auprès des autorités burkinabè pour des raisons humanitaires.  Eh ! bien, cher cousin, suite à cet élément, j’ai reçu un  droit de réponse de l’ambassadeur  de Turquie au Burkina que je te propose.

En savoir plus...

Une lettre pour Laye : Le dernier sermon de Pierre

 

Cher Wambi,

 

Dans ma dernière missive, je t’annonçais que Thérèse Traoré, la présidente du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et premier président de la Cour de cassation, partait officiellement à la retraite le 28 avril 2019 après une quarantaine d’années de service dans le corps de la magistrature. Je précisais dans la foulée qu’elle est la deuxième femme à coiffer une haute juridiction après Haridiata Dakouré, premier président du Conseil d’Etat, mais la première femme à diriger la plus haute juridiction de l’ordre judicaire dans l’histoire du Burkina Faso.

 

C’est à ce propos que j’ai reçu une lettre de correction signée par B. Cecile F. Kaboré/Caboret que je te propose ci-dessous.

En savoir plus...

Une lettre pour Laye : Un policier abattu à domicile à Ouaga

 

 

 

Cher Wambi, depuis le mois de décembre 2018 qui a vu l’adoption de la loi de finances qui plafonne la prime de rendement (fonds commun) à 25% du salaire du bénéficiaire, les agents du ministère des Finances ont décidé de lever le pied de la pédale en faisant tourner au ralenti les services de la recette. Comme ils le disaient eux-mêmes, ils travaillent désormais à 25%. Cette situation a eu des conséquences néfastes sur la mobilisation des ressources intérieures. Et la situation perdurait jusqu’au mercredi 24 avril 2019, date à laquelle la coordination des syndicats du ministère des Finances a commencé à inviter les agents à reprendre pleinement le service car un accord aurait été trouvé la veille avec le gouvernement.

En savoir plus...

Une Lettre pour Laye : Le général Minoungou sur le front médiatique

 

Cher Wambi,

 

C’est suffisamment rare pour ne pas faire l’événement : le chef d’état-major général des armées donne une conférence de presse ce matin même au 34e régiment interarmes de Fada. Autant dire sur le théâtre des opérations puisque, comme tu le sais, les forces de défense et de sécurité mènent dans la partie est du pays, infestée par la vermine terroriste une importante opération dénommée « Otapuanu », c’est-à-dire foudre en français.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS