Logo
Imprimer cette page

Projet Path-Covid 19 : Des médias «vaccinés» contre l’intox

Projet Path-Covid 19 : Des médias «vaccinés» contre l’intox

Depuis l’annonce de la préparation du Burkina à la réception du vaccin contre la Covid-19 et la découverte du vaccin contre le paludisme, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux. Elles visent à décourager les populations d’adhérer à une éventuelle vaccination. Pour lutter contre cette désinformation, le projet Path-Covid 19 a organisé, le lundi 10 mai 2021 à Ouagadougou, une session de formation d’une trentaine de journalistes.  

 

 

Que n’a t-on pas entendu d’apeurant sur le vaccin contre la covid-19 ? Les informations les plus folles qui incitent à la retenue. Morceaux choisis : «Ils veulent utiliser nous Africains comme des cobayes», «C’est un projet de firme pharmaceutique mis en place par Bill et Melinda Gates», «C’est pour nous rendre stériles »… En tous cas dans ces causeries et sur les réseaux sociaux, les arguments ne manquent pas pour décourager les populations de se faire vacciner. Une attitude que le ministre de la Communication, Ousséni Tamboura, qui a présidé lundi l’ouverture de la formation des journalistes, a appelée «l’hésitation à la vaccination», qu’il a d’ailleurs appelé à combattre avec les mots justes. 

 

Faites briser cette peur vaccinale

 

«Vous êtes les derniers remparts et gardiens de l’information, aidez-nous à contrôler et à limiter cette “infodémie” (mauvaise information: ndlr). Mais cela n’est possible que si vous avez, vous-mêmes, la bonne information à travers des sources avec des scientifiques qui vous permettent de traiter aisément à la lumière de la science vos indifférentes émissions et vos articles de presse », a-t-il déclaré.

 

 

A cet effet, de bonnes techniques ont été enseignées à la trentaine de participants à travers des communications : la première, dispensée par le Dr Brice Bicaba, coordonnateur du comité de riposte à la covid-19, a porté sur la situation épidémiologique de la pandémie au Burkina. Il en ressort que l’épidémie est en train de s’amenuiser avec une notification de baisse des cas. Des perspectives comme la réouverture des frontières terrestres et l’introduction du vaccin Astrazeneca, qui s’avère le plus approprié (se conserve entre 2 et 8 degrés) pour un pays comme le nôtre, sont en cours. En attendant le début de la vaccination, invite est toujours faite au respect des mesures barrières.

 

 

2 sites d’essais cliniques d’ici juillet

 

Une définition de concepts et une présentation des différentes phases et la conduite d’un essai clinique ont ensuite été faits par le Dr Innocent Valéa. On retient qu’à l’étape actuelle, aucun vaccin anti-covid n’est en essai au Burkina Faso. La mission du projet PATH-COVID-19 consiste pour le moment à renforcer les capacités infrastructurelles, techniques et en ressources humaines de deux sites soit le CHU de Bogodogo et le Centre Muraz de Bobo-Dioulasso pour d’éventuels essais cliniques en phase 3 de candidats vaccins contre la covid-19. Selon le Pr Halidou Tinto, investigateur principal, les sites seront dotés de bâtiments conséquents, en l’occurrence, d’une clinique, d’une pharmacie, d’un laboratoire, d’un centre de gestion des données. «Si nous avons pu mettre en place un laboratoire à Nanoro qui est sollicité un peu partout dans le monde en matière de lutte contre le paludisme, nous pouvons répliquer la même chose pour le vaccin de la covid-19 et contre les maladies infectieuses en général», a assuré le «porte-drapeau» de l’espoir burkinabè dans la lutte contre le paludisme, visiblement fan des grands défis.

Pour qu’un journaliste puisse lutter contre la désinformation, il doit d’abord se départir des fake-news partagés au quotidien sur les réseaux sociaux. Le Dr Moumini Niaoné, dans une communication sur «Médias et informations» a partagé avec les participants de bons tuyaux dont le meilleur est de s’informer à la bonne source pour pouvoir distinguer le bon grain de l’ivraie.

 

Alima Séogo Koanda

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.