Menu
Regard sur l'actualité

Regard sur l'actualité (286)

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : Affi N’Guessan, le candidat par défaut du FPI

A trois mois de l’élection présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire, on assiste à un remue-ménage dans les états-majors des partis les plus représentatifs du paysage politique. Les uns après les autres, tous les ténors affichent leur intention d’être sur la ligne du départ de la course à la magistrature suprême.

En savoir plus...

La CEDEAO et la crise malienne : Un commando de chefs d’Etat pour sauver le soldat IBK

 

Ils devaient être 4. C’est finalement 5 chefs d’Etat de la CEDEAO qui sont arrivés à Bamako dans la soirée du mercredi 22 juillet. Muhammadou Buhari, le président du Nigeria, est  l’invité surprise, ou plutôt le renfort de poids, aux côtés de ses homologues du Ghana, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Niger, partis sur les bords du Djoliba pour renforcer la digue de la cohésion sociale et du processus démocratique qui prend l’eau de toutes parts.

En savoir plus...

Crise malienne : Bonne chance…Goodluck

 

C’est un vendredi qui s’annonce plus calme que celui d’il y a une semaine. Le 10 juillet en effet, après deux semaines sans manifestations pour donner des chances à la paix, le Mouvement du 5-Juin était de nouveau dans la rue pour une manifestation monstre qui a vite tourné à l’émeute. Sièges de la radio et de la télévision (ORTM) et de l’Assemblée nationale vandalisés, barricades dressées à travers la ville, course-poursuites entre manifestants et forces de l’ordre, tel était le visage de la capitale malienne le vendredi dernier et les jours suivants.

En savoir plus...

Lutte contre le terrorisme dans le G5 Sahel : « Des progrès » pas si visibles que ça !

 

Le 13 janvier 2020 à Pau, dans le sud-ouest de la France, les chefs d’Etat des pays membres du G5 Sahel déféraient à la convocation du locataire de l’Elysée, Emmanuel Macron, pour non seulement clarifier leurs positions sur la montée du sentiment antifrançais au sein de leurs populations mais aussi redéfinir leur coopération civilo-militaire. 

En savoir plus...

Différend barrage de la «Renaissance» : Pourvu que ça ne… déborde pas

 

La guerre de l’eau aura-t-elle lieu entre l’Ethiopie, d’un côté, et l’Egypte et le Soudan, de l’autre ?

C’est ce qu’en tout cas la Ligue arabe tente de conjurer. En effet, elle a tenu hier mardi 23 juin 2020 en visioconférence une réunion des ministres des Affaires étrangères consacrée à la fois au bourbier libyen et au différend sur  l’eau dans la Corne de l’Afrique. C’est que le Caire et Khartoum sont depuis de longues années vent debout contre la construction du barrage de la Renaissance en Ethiopie, une des sources du Nil. Et le compte à rebours a commencé puisque c’est en juillet prochain, à la faveur de la saison des pluies qu’Addis-Abeba entend procéder à la mise en eau de l’imposant ouvrage qui va constituer un formidable accélérateur du développement économique du pays. L’électricité qui en sera produite fournira une fois et demie la production locale actuelle.

En savoir plus...

Burundi : Lourd passif en héritage pour général à la retraite

 

La messe est dite ! En effet, c’est dans un stade de Gitega, la nouvelle capitale du Burundi, devant une foule des grands jours faite de fidèles du Conseil national pour la défense de la démocratie - Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD), le parti au pouvoir, qu’Evariste Ndayishimiye a prêté serment hier 18 juin.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS